Mâche

Recettes » Feuilles » Mâche

Origine et famille

Les premières représentations de salade, dans les tombeaux égyptiens, datent du Vème siècle avant notre ère. La culture de la mâche est apparue en France, sur les bords de Loire, à la Renaissance. La mâche fait partie, avec la laitue et la chicorée, des 3 grandes familles de salade. C'est une plante de la famille des valérianacées qui, dès l'automne et durant tout l'hiver, développe des rosettes de feuilles rondes, d'un vert foncé, à l'aspect velouté.

La France est le premier producteur européen de mâche devant l'Allemagne et l'Italie, avec 20 000 tonnes produites chaque année. Chaque Français consomme en moyenne 4,5 kilos de laitues (la batavia arrive en tête suivie de la laitue et de la feuille de chêne), 2 kilos de chicorées et 150 g de mâche.

 

Composition

Faible en calories (19 kcal/100 g), riche en vitamines (elle contient 3 fois plus de vitamines C que la laitue) et en béta-carotènes (pigments permettant de fabriquer la vitamine A), la mâche possède des vertus antioxydants, permettant de lutter contre le vieillissement des cellules. Riche en fibres, elle améliore le transit intestinal et se révèle être un excellent "coupe-faim".

Autre atout très important aujourd'hui, la mâche est riche en Omega 3 : plus de la moitié des matières grasses de la mâche sont des Oméga 3 (soit 240 mg/100 g). En l'arrosant d'huile de noix vous êtes sûr de faire le plein de ces précieux acides gras essentiels. Enfin, c'est aussi une très bonne source de vitamine B9 (ou acide folique), qui permet d'entretenir un bon sommeil et évite la fatigue.

 

Préparation

La mâche est une salade fragile, qui peut se conserver 3 à 4 jours, dans son sac en papier d'origine, dans le bac à légumes du réfrigérateur. Il suffit de la rincer sous l'eau (évitez les bains prolongés qui l'abîmeraient). Si vous trouvez des racines, il faut les enlever et bien la nettoyer.

La mâche se mange tout simplement crue, en salade. Elle se marie bien avec les betteraves, les pommes et les noix. Comme elle est fragile, il faut l'assaisonner au dernier moment, et comme elle est douce, il faut utiliser des huiles douces (noix, olive, pépin de raisin…) et peu de vinaigre (cidre, balsamique, xérès…).


La mâche se mange aussi cuite comme des épinards ou en velouté. Ou encore étuvée au beurre, en accompagnement de plats fins. Elle accompagne souvent des préparations avec des coquillages, comme les huître et les Saint-Jacques.

Enfin, sa saveur douce s'accorde bien avec les fromages frais comme le chèvre et le roquefort.

Servir sur un lit de mâche :
1. de la betterave cuite, des dès de gruyère, des cerneaux de noix, des œufs durs, un peu d’échalote arrosé d’une vinaigrette de huile de noix, vinaigre balsamique (ou framboise…) assaisonné de sel & poivre.

2. des oranges coupées en rondelles (conserver le jus pour la sauce), des dès de chèvre, pignons de pin, le tout mélangé au dernier moment avec une vinaigrette à base d'huile d’olive, vinaigre au choix, moutarde, le jus des oranges & du sel & poivre.

 

 

Commentaires